Bourget 2019 : Portraits croisés de marraines de l’aéronautique

Publié le 26 juin 2019

A l'occasion de l'événement « La passion à portée d'Elles », le 20 juin, au Salon du Bourget, découvrez le portrait croisé de deux marraines de l'aéronautique, Catherine Dufournet (Groupe ADP) et Pascale Lohat (Dassault Aviation), qui présentent leur métier et expliquent leur regard sur la place des femmes dans ce secteur.

La passion à portée d'Elles au Salon du Bourget 2019 : Portraits croisés de marraines de l'aéronautique

Nos marraines Elles Bougent spécialisées dans l'aéronautique sont intervenues lors de la table ronde "Women Show : l'aérospatiale, un métier de femmes", jeudi 20 juin, au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget.

« La passion à portée d'Elles » est un événement organisé sous le haut patronage du Ministère de l'Economie et des Finances et du Ministère chargé des Transports.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Pascale Lohat, Responsable Technique Principal du Programme SCAF chez Dassault AviationPascale Lohat (Dassault Aviation) : J'ai commencé ma carrière en faisant des calculs de signature radar, puis j'ai occupé différentes fonctions de gestion de projet, en grande partie sur le programme Rafale. Je gère aujourd'hui la partie technique, qui prépare le système de combat aérien du futur (successeur du Rafale). Chez Dassault Aviation, nous avons le souci d'être au plus près des avions. J'ai ainsi eu l'occasion de travailler avec les usines de fabrication, les essais en vol. J'ai même passé plus d'une semaine en mer sur le porte-avions Charles de Gaulle. C'était très concret !

Catherine Dufournet (Groupe ADP)  : J'ai suivi une formation d'ingénieure à l'école des Mines de Nancy. Après mon diplôme, je me suis engagée dans la recherche, en métallurgie, puis j'ai rapidement pris une orientation très différente. Je suis entrée à la Cité des Sciences et de l'industrie, d'abord en développement technique, sur des fonctions projet et en maintenance. J'ai ensuite travaillé en tant que responsable projet dans l'ingénierie, puis dans les métiers du design. J'ai intégré le Groupe ADP en 1995, où j'ai eu la chance de pouvoir y occuper des fonctions très variées : support, projet, fonctions opérationnelles.

Les femmes et l'aéronautique

En quoi consiste votre métier ?

Responsable du Terminal 2EF de Roissy au sein de Groupe ADPCatherine Dufournet (Groupe ADP) : J'ai actuellement en charge la direction de 3 terminaux de l'Aéroport de Paris – Charles de Gaulle (terminaux 2E, 2F et 2G). C'est un poste qui recouvre des activités très diverses. Mes responsabilités portent sur la qualité du service que nous délivrons à nos clients passagers, la mise à disposition des compagnies aériennes et partenaires des équipements, locaux et services adaptés à leur activité, l'entretien et la maintenance des installations, le déploiement de nouveaux projets…

Pascale Lohat (Dassault Aviation)  : Je suis Responsable Technique du Programme Principal du Système de Combat Aérien du Futur (SCAF). Je suis entrée chez Dassault Aviation parce que j'étais attirée par les avions. Je m'occupe de la gestion de programme à la Direction Générale Technique et donc de la cohérence technique, calendaire et budgétaire des activités techniques.

>> Lire d'autres témoignages de marraines, relais et étudiantes Elles Bougent

Quel est votre regard sur la place des femmes dans les métiers d'ingénieure en général, et dans l'aéronautique en particulier ?

Elles Bougent s'est envolée au Salon du Bourget en 2017Catherine Dufournet (Groupe ADP) : Je voudrais porter un message optimiste. J'observe aujourd'hui que les choses ont évolué : un très grand nombre d'entreprises sont aujourd'hui conscientes et convaincues que la mixité des équipes est un atout. La difficulté est d'avoir assez de candidat.e.s pour redresser des situations trop déséquilibrées. Soyez confiantes, vous êtes attendues !

Pascale Lohat (Dassault Aviation)  : Aujourd'hui encore, les métiers techniques sont considérés comme des métiers d'hommes. Or, l'aéronautique offre une grande variété de métiers, allant du dessin à la production d'avions, en passant par des modélisations scientifiques et des essais en vol. Les avions sont complexes. Il faut donc de la diversité dans les équipes pour maîtriser la conception, la production et l'entretien des appareils. Les femmes contribuent à cette diversité en créant de l'émulation dans les équipes, notamment en apportant des schémas de réflexions différents.

La féminisation des métiers dans l'aéronautique

Quel message souhaitez-vous adresser aux jeunes filles ?

Pascale Lohat (Dassault Aviation) : L'aéronautique offre de nombreuses possibilités de métiers, a besoin des femmes, permet de toucher de près la réalité et de travailler dans un environnement international.

Catherine Dufournet (Groupe ADP) : Vous avez toute votre place dans les domaines techniques ! Il est important pour les entreprises d'y recruter des femmes. Ayez confiance et soyez vous-même. N'hésitez pas à vous engager dans des domaines qui vous attirent. Et ce qui compte le plus, c'est la qualité de votre travail.

A lire aussi :

En savoir plus sur les partenaires

Groupe ADP
Mines de Nancy
Ministère de l'Économie et des Finances
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Dassault Aviation